Méthode de la note de synthèse structurée et argumentée

Note de synthèse / Méthodes – Mise à jour 2020 Mary Haway

Présentation de l’épreuveLa Note de synthèse est un exercice qui consiste à dégager en fonction des indications contenues dans l’énoncé, les éléments essentiels du dossier et à les mettre en forme de manière utile et efficace pour le lecteur. La note de synthèse est à la fois un exercice théorique et un document pratique. La note de synthèse est un document souvent professionnel utilisé dans l’administration et d’une autre manière dans le secteur privé (si la forme est différente la démarche intellectuelle de la note de synthèse est similaire). Dans l’administration française, comme en entreprise, une autorité attend de la part de son rédacteur (donc de vous) la fourniture d’un certain nombre de renseignement face à une situation donnée ou, au contraire, elle veut communiquer diverses instructions à l’ensemble de ses collaborateurs. Dans la vie courante, il appartiendra à la personne chargée d’établir la note de recueillir au préalable les informations nécessaires. Dans le cadre d’un concours administratif, ou d’un devoir sur table cette documentation est fournie par le dossier et il est seulement demandé au candidat d’en faire ressortir les points essentiels.

Méthode pour les bachelors :

Méthode pour les masters :

Un exercice à ne pas confondre avec d’autres épreuves : Le rapport sur dossier ( ou de synthèse ) n’est , ni une dissertation, ni un résumé .

la note de synthèse, contrairement à la dissertation n’exige pas de connaissance préalable particulières. Tous les éléments de fond sont donnés par le dossier et aucune connaissance personnelle ne doit figurer. L’effort principal doit donc être méthodologique plus que porté sur l’acquisition de connaissance. La NS exige un savoir-faire plus qu’un savoir. La dissertation impose que le candidat s’engage et argumente pour défendre une opinion qui lui est propre. Dans la NS c’est au contraire l’avis d’un service en tant que structure chargée d’une mission qui est demandé. Les convictions personnelles du candidat ne sont pas sollicitées et la volonté d’être original est sans doute la meilleure façon de passer à côté de l’épreuve.

Le rapport sur dossier n’est pas un résumé : La NS n’est pas une succession de résumés de différents documents, groupés dans l’ordre où il se présente. Il s’agit au contraire de réaliser la synthèse de ces documents en fonction du sujet proposé en les ordonnant de manière cohérente pour y répondre. Alors que le résumé doit reprendre toutes les idées du document de base, le rapport sur dossier doit seulement restituer les idées essentielles au regard du libellé du sujet.

[1] Max BRICHET, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne

I. Comment faire ?

Premièrement il faut trouver un plan cohérent qui est généralement assez simple. Le plan est souvent suggéré, voire imposé par le sujet ou la question posée. IL doit être clair, pragmatique et précis. Tentez toutefois de bien reformuler vos titres afin qu’ils soient bien liés entre eux. Par exemple pour le sujet sur la théorie du ruissellement, vous pouvez opter pour le plan suivant : en partie 1 « Théoriquement, favoriser les plus haut revenus doit générer une amélioration du niveau de vie du reste de la population » et en partie 2 « Mais les faits montrent que la théorie n’est pas toujours vérifiée ».

Il n’y a pas de plan type, l’important est que votre plan permette de traiter le sujet posé, qu’il vous permette de restituer les idées des documents et qu’il soit cohérent.

LE PLAN DOIT REPONDRE AUX QUESTIONS POSEES PAR LE SUJET.

Ensuite, vous pouvez commencer à rédiger votre introduction qui doit être concise et comporter une phrase d’accroche, qui est le contexte de la mission qui vous est demandée, votre « problème » et sa « définition » et votre annonce de plan. Aérez bien votre copie et faites en sorte que le correcteur puisse lire vos parties et sous parties en un coup d’œil afin qu’il puisse directement voir de quelle façon vous allez synthétiser les documents.

Une fois que vos parties et sous parties sont trouvées, surlignez de 4 couleurs différentes (si vous avez 4 sous parties) chaque idée principale détectées préalablement dans les textes sur votre brouillon. Ainsi, avant d’entamer chaque sous-partie, vous savez quelles sont les idées principales à restituer dans votre paragraphe. Il est important de savoir que les idées de chaque texte doivent-être « mélangées » sinon il ne s’agit plus d’une synthèse mais d’un résumé. Concrètement, vous pouvez avoir dans chaque sous-partie des idées qui proviennent de documents distincts.

Des titres soulignés : Vous devez souligner vos titres (et éventuellement vos sous-titres), cela participera à la clarté de votre copie. Par contre, il est déconseillé de souligner dans le corps du devoir, car cela est considéré comme disgracieux.

Un vocabulaire simple : Le rapport sur dossier ( ou synthèse ) n’est pas une épreuve d’érudition ! Certes, il ne s’agit pas de tirer le niveau vers le bas (simple ne signifie pas « simpliste »), mais la synthèse doit répondre à une exigence de clarté. Utilisez donc une terminologie précise mais simple. Un vocabulaire alambiqué n’aura d’effet que de repousser votre lecteur (quel que soit son niveau !) et lui donnera l’impression qu’il sert à cacher votre ignorance. Des phrases courtes et un texte lié : Toujours par souci de clarté, vos phrases doivent être plutôt courtes. Enfin, aller à la ligne pour chaque idée différente, avec un tiret ou un point à chaque argument.

La conclusion n’est pas nécessaire ni recommandée.

II. Que reprochent les correcteurs aux candidats et comment y remédier ? 

Le jury note trois défauts persistants dans les copies et qui se retrouvent surtout dans la synthèse d’économie : « la difficile gestion du temps, la tendance à ne pas traiter les sujets posés, les défaillances orthographiques, syntaxiques et grammaticales »

  • L’absence de reformulation : certains candidats en effet se contentent de recopier les textes ce qui ne permet pas de synthétiser l’ensemble. Il faut alors systématiquement ne pas reprendre la phrase mais uniquement l’idée qui y est développée et l’introduire à votre développement.
  • La mauvaise compréhension des documents : Dans ce cas, il n’y a pas de conseils miracles. Certains documents peuvent être assez techniques et bien connaître son cours aide évidemment pour bien comprendre les théories et les mécanismes expliqués dans les textes. Toutefois, si vous ne comprenez vraiment pas une partie d’un document, mieux vaut ne pas l’utiliser. Enfin, ne soyez pas tenté de recopier mot à mot une partie du texte car cette pratique est fortement sanctionnée.
  • L’absence d’utilité d’un document : Tous les documents présents dans le sujet, y compris les graphiques, doivent être synthétisés mais uniquement dans la partie qui répond aux questions posées. Si votre plan ne permet pas d’y introduire un texte, c’est que le plan n’est pas adapté. Néanmoins, peut-être qu’en modifiant simplement une sous partie, il serait possible d’introduire l’idée principale d’un texte qui vous poserait problème. Quant aux graphiques, ils servent à illustrer vos propos grâce à des chiffres. Vous pouvez également les utiliser en tant qu’arguments ou exemples.
  • Le non-respect du titre de la note : On vous demande en effet de faire une synthèse avec un certains angle dans la mesure où vous devez par exemple synthétiser « L’économie numérique en France ». Or, certains documents parleront de l’économie numérique dans d’autres pays. Vous pouvez et vous devez même utiliser ces textes ou ces parties de textes ; mais uniquement alors dans le but d’opérer une comparaison avec la France.
  • La difficulté à sélectionner les idées principales : Justement ! Vous pouvez en partie lever cette difficulté en lisant bien et en respectant le titre de la note qui constitue une aide précieuse.
  • L’apport d’idée personnelle : Il faut bien faire la différence entre reformuler et mettre en lien les différentes idées des textes avec l’apport de nouvelles idées. Vous ne pouvez évidemment pas apporter des chiffres, des théories ou encore des auteurs qui ne seraient pas cités dans les textes. Même si cela peut-être tentant, il faut absolument s’abstenir.
  • Le non-respect de la forme et de la structure apparente : il est demandé de faire une synthèse en écrivant clairement les titres de vos parties et sous parties et de numéroter la structure de la synthèse.

Un avis sur « Méthode de la note de synthèse structurée et argumentée »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :